France

Tirs mortels à Paris : le récit de témoins interroge

Police

Le 22 janvier, en plein cœur de Paris, un homme de 49 ans a été tué par balles par des policiers. Selon le récit des forces de l’ordre, il les aurait menacés avec une arme. Plusieurs témoins qui se trouvaient à quelques mètres de la scène ne font pas un récit identique à Mediapart.

Le djihadiste Jonathan Geffroy condamné à 18 ans de prison

Terrorisme — Chronique

Jonathan Geffroy a été condamné lundi soir à 18 années de réclusion criminelle par la cour d’assises spécialement composée de Paris pour association de malfaiteurs terroriste. Les magistrats sont restés sourds aux explications du djihadiste autoproclamé repenti.

Des influenceurs de téléréalité accusés d’arnaquer leurs abonnés, une centaine de plaintes déposées

France

Réunies par le collectif d’aide aux victimes d’influenceurs (AVI), 88 personnes ont déposé plainte pour abus de confiance et escroquerie en bande organisée. Elles accusent notamment le couple d’influenceurs Marc et Nadé Blata de les avoir entraînées dans des arnaques où les pertes se chiffrent en millions.

Covid-19 : la vaccination s’ouvre aux tout-petits

Santé

Depuis jeudi, il est possible de vacciner un bébé contre le Covid dès six mois. À condition toutefois qu’il soit à risque grave ou dans l’entourage d’une personne à risque. À l’instar de nombreux pays européens, la France adopte ainsi, pour la première fois, une vaccination ciblée contre ce virus. Le début d’un virage ? 

Manifestant amputé après un coup de matraque : le parquet de Paris ouvre une enquête

France — Note de veille

Un photographe amateur de 26 ans a annoncé déposer plainte pour « violences volontaires ayant entraîné une mutilation ». Il a été amputé du testicule droit après avoir reçu un coup de matraque d’un policier, le 19 janvier, lors de la mobilisation parisienne contre la réforme des retraites. Le parquet de Paris a ouvert une enquête, confiée à l'IGPN.

Le djihadiste « repenti » malmené par la justice

Terrorisme — Chronique

Jonathan Geffroy avait dénoncé les projets fomentés par l’État islamique d’attentats menés par des enfants tueurs et avait détaillé le rôle joué par les frères Clain au sein de l’organisation terroriste. La DGSI et les magistrats considèrent qu’il n’en a pas dit assez. Verdict attendu lundi.

Aux urgences, l’agonie ordinaire d’Achata, 79 ans, sacrifiée en salle d’attente

Santé — Enquête

Mediapart a enquêté sur la mort d’Achata Yahaya, survenue le 30 octobre dernier, après plus de 6 heures d’attente au Grand hôpital de l’Est francilien, des suites d’une détresse respiratoire. L’intervention tardive d’un médecin, alors qu’elle étouffait, n’a pas suffi à la sauver. L’établissement admet un « délai inhabituel » de prise en charge, dans un contexte de « forte tension ». « Il y a des décès qui sont étouffés », dénonce une représentante de la CGT.

À Callac, comment la solidarité a perdu contre l’extrême droite

France — Reportage

L’abandon d’un projet d’installation de réfugiés dans la petite ville des Côtes-d’Armor est vue comme une victoire pour l’extrême droite. Sur place, les partisans de l’accueil tentent de comprendre pourquoi ils ont perdu. Ailleurs en France, les campagnes de haine se multiplient.

En Guyane, révélations sur une machine à maltraiter les enfants amérindiens et noirs marrons

Enfances — Enquête

Pour accéder à l’école, des élèves des communes de l’intérieur sont confiés à des familles d’accueil sur le littoral, où les abus et négligences sont monnaie courante. Mis en place en 2005, ce système prolonge les violences éducatives perpétrées durant la colonisation. Alors que les institutions restent largement sourdes aux alertes, Mediapart a enquêté pendant plus d’un an.

Islamophobie : chez Lola, deux coups de parapluie font ressurgir des années de vexations

Chroniques de la haine ordinaire (21/30) — Reportage

Le 17 décembre, près de Montpellier, cette femme enceinte de 27 ans a été agressée par un inconnu alors qu’elle marchait dans la rue. Elle attribue ce geste gratuit à son voile, qui, depuis son adolescence, lui avait déjà valu de nombreuses remarques agressives ou paternalistes. 

Gestion de la crise sanitaire : la Cour de cassation annule la mise en examen d’Agnès Buzyn

Justice

Dans un arrêt rendu ce vendredi, la plus haute juridiction annule pour des raisons juridiques la mise en examen de l’ancienne ministre de la santé pour « mise en danger d’autrui », prononcée en septembre 2021 par la commission d’instruction de la Cour de justice de la République (CJR).

Un haut fonctionnaire forçait des femmes à uriner devant lui : le ministère de la culture au tribunal

Violences sexistes et sexuelles — Enquête

Une audience a eu lieu ce vendredi devant le tribunal administratif de Paris pour examiner la responsabilité de l’État dans cette affaire hors norme. Les victimes accusent le ministère d’avoir protégé son agent et d’avoir ignoré de nombreuses alertes.

Deux nouvelles Iraniennes menacées d’être expulsées par la France

OQTF, une passion française

Alors que le ministère de l’intérieur avait affirmé, en décembre dernier, ne « procéder à aucun éloignement vers l’Iran dans le contexte actuel » concernant une Iranienne menacée d’expulsion, Mediapart a répertorié deux autres cas pour lesquels des préfectures ont délivré une OQTF. L’une d’elles a même pris attache avec Téhéran, alors que l’intéressée a fui la répression en Iran.

Secret des affaires : la censure préventive du site Reflets levée en appel

Libertés publiques

La cour de Versailles a infirmé le jugement en référé du tribunal de commerce de Nanterre qui avait interdit aux journalistes de Reflets de publier de nouveaux articles utilisant des informations issues d’un piratage dont a été victime le groupe Altice de Patrick Drahi.

Comment l’État expulse de plus en plus les pauvres

Habitat — Entretien

Le sociologue Camille François a réalisé une enquête inédite dans différents services de l’État chargés des expulsions locatives. Il revient aussi sur la nouvelle loi dite « anti-squat » en discussion au Parlement, « absurde », selon lui.

À la retraite, les travailleurs pauvres de l’Éducation nationale craignent la double peine

Retraites : le coup de force de Macron

La fonction publique a multiplié les statuts précaires en son sein. Exemple dans l’Éducation nationale, où le double spectre de l’inflation et d’une retraite toujours plus lointaine mobilise même les plus fragiles.