À Marseille, face à la punaise de lit, c’est toujours « Combat perdant »

Sur un ton malicieusement ironique, ce film raconte en 26 minutes pourquoi, depuis la nuit des temps, un petit monstre à peine plus grand qu’un pépin de pomme hante les nuits des habitants de la cité phocéenne. Et s’interroge sur le peu de volonté politique d’éradiquer ce fléau. Est-ce parce que c’est toujours la femme qui fait le ménage.

Thelma Borras

7 janvier 2023 à 15h43

D’entrée, ceux qui connaissent un peu le cinéma documentaire auront saisi la filiation. En 1989, Jorge Furtado prenait prétexte du voyage d’une tomate pour dénoncer, dans son film L’Île aux fleurs, les inégalités sociales et raciales au Brésil. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié