Le FN aux commandes (3/3): l'exemple d'Orange

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

En 1995, Jacques Bompard est élu sous l’étiquette du Front national à Orange. Depuis lors, son action municipale se concentre sur le centre-ville et laisse volontairement les quartiers périphériques et l’aide sociale publique dans un dénuement complet. Avant les municipales de mars, l'émission de France Culture les Pieds sur Terre et Mediapart vous proposent une enquête sonore et écrite sur la manière dont l'extrême droite a géré des villes.

À l’heure où le parti de Marine Le Pen concentre ses efforts pour remporter aux prochaines élections municipales le plus de villes possible, retour sur trois exemples de gestion par le Front national sur le mode : « Ils l’ont voulu, ils l’ont eu. »

En 1995, Jacques Bompard est élu sous l’étiquette du Front national à Orange. Depuis lors, son action municipale se concentre sur le centre-ville et laisse volontairement les quartiers périphériques et l’aide sociale publique dans un dénuement complet.

Reportage : Rémi Douat

Réalisation : Benjamin Hû

Le FN aux commandes (3/3): l'exemple d'Orange

Les pieds sur terre

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale