Aller simple, le choix du suicide assisté

27 photos

Atteint d’une maladie dégénérative, Joseph a choisi un suicide assisté en Suisse, le jour de son anniversaire, le 20 août 2020, à 72 ans. Voici les soixante derniers jours de sa vie, jusqu’à sa mort dans une maison à proximité de Zurich, entouré de sa compagne et de ses deux enfants.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. Pablo Chignard

    Mise en garde

    Cet article fait état d’un parcours de suicide assisté. Sa lecture peut être particulièrement difficile.

    Joseph est né en 1948 à Villard-de-Lans (Isère), sur le plateau du Vercors. Il a vécu à Grenoble et dans son agglomération avant de revenir s’installer dans son village, où il a retapé une ferme à l’abandon. Avec Marie, sa compagne, ils ont eu deux enfants : Rémi et Martin. « C’est un peu le berceau familial, le Vercors. Ma mère était une paysanne d’ici et mon père, fils d’immigrés espagnols. Mon grand-père a fui l’Espagne pour des raisons économiques et s’est installé sur le plateau en 1920. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié