Faites entrer l'accusé

Le Petit Parisien, journal fondé par le député radical Louis Andrieux en 1876, fut l'un des titres les plus lus de la IIIe République, notamment grâce à sa rubrique “faits divers”. Le musée Nicéphore Niépce a rassemblé plus de 1 500 phototypes illustrant à la fois le travail d'archivage, de retouche, cadrage, montage et d'annotation nécessaire à leur publication dans le journal. Mediapart, en partenariat avec le musée, publie une série de ces images qui traduisent toute la mise en scène qui entoure, aujourd'hui encore, les faits divers. On ne peut que penser à Détective, dont on oublie souvent qu'il fut créé en 1928 par Gaston Gallimard. Certaines photos sont accompagnées d'un lien vers l'article d'époque lui correspondant. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. 3 juin 1926. « Les agresseurs de l'encaisseur Grouas. Yvonne Van Rhyn, et au dessous Paul-Pierre Viaud (à gauche) et son frère Louis-Julien. »

Voir tous les portfolios