La prise du château pour sauver des emplois

Au mois de mars 2021, le groupe Ferroglobe annonce l’arrêt de la production de deux usines de silicium de leur filiale Ferropem. L’une est basée à Livet-Gavet en Isère et l’autre à La Léchère en Savoie. 350 salariés sont menacés de licenciement. Le 14 juillet 2021, pour défendre leurs emplois, des ouvriers et sympathisants ont pris symboliquement la bastille, au château de Vizille, lieu emblématique des débuts de la Révolution française. Par cette action, ils cherchent à alerter, et attirer l’attention sur leur lutte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Patrick Champin, 50 ans, est opérateur sur four depuis 2008 et délégué CGT de l’usine Ferropem de Livet-Gavet.

    « On mène deux combats en même temps : on veut maintenir la production et on doit aussi travailler sur le PSE [plan de sauvegarde de l’emploi – ndlr] parce que la loi nous y oblige. »

Voir tous les portfolios