A Paris, la rue est à nous toutes

22 photos

30 000 manifestantes et manifestants selon les organisatrices (12 000 selon la police) ont battu le pavé samedi 24 novembre de l’opéra Garnier à la place de la République à Paris contre les violences sexuelles et sexistes. Une déferlante féministe jamais vue depuis les années 1970, d’après les chevilles ouvrières de l’événement. Les unes étaient réunies sous la bannière citoyenne #NousToutes, les autres, derrière le hashtag #NousAussi, revendiquant un féminisme plus inclusif, ne marginalisant pas les travailleuses du sexe ou encore les femmes voilées. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. Rachida El Azzouzi

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié