Ukraine, marges roumaines et moldaves

Par

L'Ukraine doit élire le 25 mai un président... alors que le pays est au bord de la guerre civile. Il y a Kiev, l'Est mais aussi cette autre Ukraine, vaste zone frontière, proche de la Roumanie et de la Moldavie. Une Ukraine où se mêlent langues, populations et cultures. Entre Europe et souvenirs soviétiques, comment ces populations vivent-elles la révolution (notre dossier est ici) ? Nicola Bertasi a passé plusieurs semaines dans ces régions. Photographe indépendant, Nicola Bertasi est né à Milan en 1983. Il a travaillé en Europe, au Moyen-Orient, Maghreb, États-Unis, Cuba, Inde. Il collabore avec plusieurs journaux et magazines. Il écrit pour le quotidien italien Il Manifesto.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Costiceni est un bourg de 3 500 habitants qui se trouve tout au sud-ouest de Kiev, non loin de la frontière avec la Roumanie et la Moldavie. Ses habitants émigrent presque tous vers les pays européens à la recherche d’un travail, qui ici est quasi inexistant. Valja est femme au foyer. « Les sous manquent, les retraites sont dérisoires et nous ne réussissons pas à aider nos enfants. Ce qui nous intéresse aujourd’hui est d’éviter une guerre en Ukraine et d’avoir toujours du pain sur la table », dit-elle.

Voir tous les portfolios