Jérôme Cahuzac et l'injure faite à la nation

Par

M. Cahuzac reconnaît devant les juges les faits révélés par Mediapart. En mentant hier à la représentation nationale, il a fait sombrer davantage la Ve République dans la régression démocratique. Leçons d'un parjure.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jérôme Cahuzac doit être entendu, sur sa demande, par la justice afin d'avouer ses comptes à l'étranger. Il a perdu son poste de ministre du budget. Il a également gaspillé son honneur. Non pas avec ce message (tweet) à sa façon qui, en décembre, accueillait les informations de Mediapart concernant ses manigances helvètes, si peu faites pour donner l'exemple en nos temps de crise et de rigueur.