Boujut et l'Algérie: «Mon colonel, j'ai pris la grave décision de déserter»

Par
Michel Boujut, critique de cinéma exigeant mais partageur, choisit de déserter en 1961, refusant avec 10.000 autres réfractaires la guerre d'Algérie. Dans Le Jour où Gary Cooper est mort, il retrace l'histoire de ce refus et recoud la mémoire de sa famille en proie aux guerres du XXe siècle. Analyse et bonnes feuilles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Michel Boujut est mort dimanche 29 mai. Depuis la fin de l'année 2009, il contribuait régulièrement à Mediapart: son blog est à retrouver ici. En janvier, il avait publié un livre dont nous avions rendu compte ci-dessous. A tous ses proches et amis, Mediapart présente ses condoléances.