Détournement de centenaire à l’Élysée

Par

Le philosophe Edgar Morin fête aujourd’hui ses 100 ans. À l’Élysée. La présidence de la République régale quatre quarterons d’invités venus dans le sillage du penseur, pour un pince-fesses symptomatique de notre monarchie républicaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Emmanuel Macron est un caméléon prédateur : il se fond en ce qu’il dépouille, avant que d'exhiber un tel butin, devenu trophée, gri-gri, objet humain transitionnel. Ainsi fut fait avec Paul Ricœur ou Henry Hermand, dans la mesure où M. Macron s’est spécialisé dans le détournement de vieillards.