Maintien de l’ordre: «C’est un état d’urgence qui ne dit pas son nom»

Par

En quelques semaines de mouvement social, la stratégie de maintien de l’ordre a évolué et suscité des dénonciations variées. Quel bilan peut-on établir à ce stade ? 

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

© Mediapart

Animation : Jade Lindgaard. Avec : 

- Vincent Brengarth, avocat au Barreau de Paris (voir son compte Twitter) ; 

- Florent Compain, président des Amis de la Terre, mis en garde à vue à Nancy pour une Marche contre le climat ; 

- Karl Laske, journaliste à Mediapart ; 

- Fatima Ouassak, blogueuse pour « Front de mères » (syndicat de parents des quartiers populaires) dans le Club de Mediapart.

 

> Retrouvez ici les entretiens et débats vidéo de Mediapart. 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale