Maintien de l’ordre: «C’est un état d’urgence qui ne dit pas son nom»

Par

En quelques semaines de mouvement social, la stratégie de maintien de l’ordre a évolué et suscité des dénonciations variées. Quel bilan peut-on établir à ce stade ? 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.