Tandis que s'approfondit la crise de régime, le décalage entre la diversité politique et la représentation électorale est de plus en plus flagrant, au point de mettre à l'ordre du jour la question du mode de scrutin proportionnel afin d'accroître le pluralisme du pouvoir législatif. C'est pourquoi Mediapart a choisi d'inviter certains de celles et ceux qu'on appelle les « petits candidats », selon une formulation qui, d'emblée, relègue leurs idées au second plan.