Drones: révélations sur les projets de la police

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Service des technologies de la Sécurité intérieure

 

 

 

Pour découvrir à quel point la sécurité est devenu un marché, direction le salon Milipol où fut présenté le drone de la police française en octobre dernier.



Le même salon vu par… L’Humanité


Le happening d’un collectif d’artistes anti-drones : artisnotdead

 

L’Euro 2008 sous surveillance… dronesque


Un drone, au juste, qu'est-ce que c'est ? (20 minutes)


Sirehna, l’entreprise nantaise qui commercialise Elsa.

 

Taser France, la société d’Antoine Di Zazzo. Comptes rendus de démonstratsions à Reims, en marge d’un congrès syndical policier (France 3 et l’Union)



Vidéosurveillance : la CNIL demande un contrôle indépendant

 

 

Quand des hackers allemands révèlent des empreintes digitales de… ministres (20 Minutes)

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous
L’irruption de la technologie signe probablement l’une des évolutions majeures de la police. Elle est à la fois massive, profonde et toute récente. Or, tout semble indiquer que cette profusion a lieu, non en catimini, mais dans une certaine indifférence. Indifférence qui laisse dès lors le champ libre aux abus... comme aux fantasmes. Ainsi des drones. S’y intéresser, c’est tenter de cerner les préoccupations policières d’aujourd’hui et les enjeux sociétaux de demain. Avec, notamment, plusieurs questions essentielles autour des libertés individuelles et d’une certaine militarisation des forces de l’ordre.