«On va limiter l'accès au juge, une espèce en voie de disparition»

Par

Quatre femmes de justice – magistrate, avocate, juge d'instance et greffière d'instruction – expliquent, choses vécues à l'appui, tout le mal qu'elles pensent de la réforme de la justice annoncée par la garde des Sceaux Nicole Belloubet.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

© Mediapart

Quatre femmes de justice – magistrate, avocate, juge d'instance et greffière d'instruction – expliquent, choses vécues à l'appui, tout le mal qu'elles pensent de la réforme de la justice annoncée par la garde des Sceaux Nicole Belloubet.

Avec Katia Dubreuil, présidente du Syndicat de la magistrature, Laurence Roques, présidente du Syndicat des avocats de France, Viviane Brethenoux, juge d'instance au tribunal de Boulogne-Billancourt, et Nolwenn Gache, greffière d'instruction au tribunal de Créteil.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale