La Parisienne Libérée: «Notre-Dame-des-Landes pour les Nuls»

Par

Vous n'avez pas suivi tous les épisodes ? Un résumé.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

 

Notre Dame des Landes pour les Nuls - la Parisienne Libérée © Mediapart

Vous n'avez pas suivi tous les épisodes du conflit à Notre-Dame-des-Landes ? Ce résumé en images concocté par la Parisienne Libérée est fait pour vous !


NOTRE-DAME-DES-LANDES POUR LES NULS
Montage et musique : la Parisienne Libérée

Chapitre 1 : Nantes Atlantique, un aéroport dangereux ?
Notre ambition c'est d'être reliés au grand hub européen […]. Nous, nous sommes cohérents. Nous sommes cohérents c'est-à-dire que notre SCoT, celui que nous avons arrêté après un long débat, qui a été voté à l'unanimité de tous les élus, de toutes les sensibilités politiques des 57 communes qui y participent, prévoit les conditions d'aménagement foncier, de développement, autour de la future plateforme de Notre-Dame-des-Landes / Donc à partir d'un certain moment il faut qu'un équipement se fasse, surtout quand l'actuel aéroport de Nantes présente un certain nombre de conditions contraignantes, y compris pour la sécurité / Nantes Atlantique, comme beaucoup d'autres villes qui sont survolées sur les phases d'approche avant l'atterrissage, n'est pas un aéroport dangereux / L'aéroport de Nantes aujourd'hui n'a pas toutes les conditions de sécurité, un nouvel équipement est nécessaire / L'aéroport de Nantes ne peut pas être classé dans les aéroports dangereux, c'est une évidence.

Chapitre 2 : Notre-Dame-des-Landes, concertation et respect de l'environnement…
Je pense que ce choix a été médité, a été voulu / Sur le terrain, il y a des associations, il y a des gens, des élus, des simples citoyens qui font un tas de propositions mais on ne peut pas en discuter / A été concerté / C'est parce qu'il n'y a pas la capacité, la possibilité de se rencontrer / A été donc décidé / C'est facile de contredire Jean-Marc Ayrault ? J'ai envie de rigoler / On l'a jamais vu ici, il est jamais venu ici. Il a sans doute survolé la zone parce qu'il a d'autres moyens que nous, en hélico ou je ne sais quoi, avec le préfet ou des hommes politiques, sans doute / Alors de Paris-Orly on part à midi, on arrive vers quelle heure à Nantes ? Vous arrivez vers 14 h. En service normal ? En service normal, oui / Mais il n'est jamais venu sur le terrain nous rencontrer / On se croise, on ne se parle pas très très souvent / L'aéroport tel qu'il est aujourd'hui convient bien […]. Sur un site comme Nantes Atlantique il est possible si nécessaire d'envisager de construire une piste avec une orientation légèrement différente / Sauf qu'on a proposé un certain nombre d'alternatives, que ce soit les associations ou que ce soit les Verts, de lancer une étude indépendante pour une piste alternative. Jamais cette étude n'a été réalisée / Premier aéroport du XXIe siècle, dernier aéroport construit en France avant bien longtemps, l'aéroport international de Notre-Dame-des-Landes sera aussi le plus respectueux de l'environnement / Et l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, vous allez dire tout le bien que vous en pensez ? Je me suis déjà exprimée sur ce sujet / L'aéroport sera doté d'une infrastructure aux normes de haute qualité environnementale, notamment par un système d'exploitation optimisé. Les bâtiments seront à basse consommation et à énergie positive / Au tour d'un autre ministre, Stéphane Le Foll pour l'agriculture, d'être accosté, sans plus de résultat pour les militants. Non, je ne suis pas au courant du tout.

Chapitre 3 : François Hollande et Cécile Duflot
Ce que tout le monde a extrêmement mal digéré, c'est l'engagement public de Cécile Duflot […] disant devant tout le monde : on a voté à notre assemblée des Verts et je suis venue vous dire une chose, c'est que dans les négociations avec le parti socialiste, on ne cédera pas sur Notre-Dame-des-Landes. Et ça, tout le monde l'a entendu, c'est enregistré, etc. / Oui c'est vrai que nous avons eu un congrès […] que ce congrès a adopté à 92,7 % une motion qui fixe un certain nombre de points qui rendront ou pas possible la conclusion d'un accord pour 2012 […] et [dans ce texte] figure le projet Notre-Dame-des-Landes, parce qu'il concentre tout ce que nous ne voulons plus / Alors je sais que nos amis écologistes ne sont pas d'accord / Pour répondre au caprice de certains présidents de région ou de certains grands maires, on peut envisager de construire un aéroport inutile quand plus personne n'envisage un développement du trafic aérien / Tout cela sera dépassé le moment venu et nous nous retrouverons dans un accord de gouvernement, je l'espère, avec les écologistes. Cette question sera laissée comme une question qui n'a pas pu être consensuelle / Prenez conscience aussi que si je n'étais pas le prochain président, cet aéroport se ferait aussi avec Nicolas Sarkozy chef de l'État.

Chapitre 4 : l'aéroport en débat
Je pense que partir pour un projet qu'on sentirait réellement d'utilité publique, on l'accepterait / C'est un projet inutile et dépassé […]. Le coût de ce projet est faramineux, selon certains experts, il pourrait atteindre plusieurs milliards d'euros / Je ne parle pas du coût des expulsions, on nous a parlé de cinq cents millions d'euros, je ne sais pas si c'est vrai / Rien ne justifie aujourd'hui le déploiement de forces de l'ordre, plusieurs centaines de gardes mobiles et deux hélicoptères. La zone est désormais militarisée, c'est une opération de nettoyage avec Flashball et destruction de maisons. Le changement, monsieur le premier ministre, ça ne peut pas être la répression contre des manifestants non violents. Le changement, monsieur le premier ministre, ça ne peut pas être l'entêtement sur un projet dont l'utilité pour la région n'a jamais été démontrée. Le changement, enfin, monsieur le premier ministre, ça ne peut pas être une attitude qui était courante sous la droite mais qui choque celles et ceux qui attendent sur ce sujet comme sur d'autres une politique différente / Je rappelle que c'est un projet qui est fort ancien. Il est aujourd'hui déclaré d'utilité publique / Est-ce que vous prenez souvent l'avion, monsieur ? Très souvent, et un peu dans le monde entier / Quant à votre référence aux incidents, monsieur le député, le changement ça n'est pas l'impunité et je tiens à dire devant la représentation nationale : solidarité et confiance aux forces de l'ordre / Je trouve toujours très regrettable que des problèmes qui suscitent tout naturellement une opposition des uns et une opposition des autres soient traités avec de la violence […]. Que ceux qui se sont engagés derrière ce projet reconsidèrent leur position […] et arrivent, peut-être, à la conclusion que, véritablement, on s'était fourvoyés en voulant à tout prix cet aéroport.

 

Et en bonus, un rappel historique et télévisuel : la saga du troisième aéroport de la région parisienne.

[BONUS] LE TROISIÈME AÉROPORT (2001-2002) - la Parisienne Libérée © Mediapart


-------------

Les précédentes chroniques
Si Aurore Martin vous fait peur
Le fol aéroport de Notre-Dame-des-Landes
Ma tierce

Refondons
TSCG 2, le traité renégocié

L'empire du futur proche
La route des éthylotests

Les experts du smic horaire
"Je respecte le peuple grec"
La bouée qui fait couler

Les gradins de la démocratie
Les casseroles de Montréal

Fralib, Air France, Petroplus...

Comme un sentiment d'alternance
La boule puante

Le sens du vent

Sa concorde est en carton

Demain est un autre jour

L'Hirondelle du scrutin

Huit morts de trop

Le rouge est de retour

Financement campagne
Je ne descends pas de mon drakkar
Quand on fait 2 %
Toc toc toc
Travailleur élastique

A©TA, un monde sous copyright
Y'a pas que les fadettes...
Les investisseurs

La TVA, j'aime ça !

Votez pour moi !

Les bonnes résolutions

PPP
Le subconscient de la gauche (duo avec Emmanuel Todd)
Un président sur deux
Mamie Taxie
L'usine à bébés
Kayak à Fukushima
La gabelle du diabolo
Les banques vont bien
Le plan de lutte
«Si je coule, tu coules...»

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous

Cette chronique a été initialement publiée sur Mediapart le 15 novembre 2012. Nous la republions à l'occasion de la consultation locale sur le projet d'aéroport du 26 juin 2016.