A Moscou, Mélenchon sur un fil

Par Paul Gogo

Le député a passé quatre jours en Russie avec la volonté de parler à la société civile sans s’attaquer au pouvoir ni en paraître proche. Un jeu d’équilibriste où le funambule a parfois vacillé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Moscou (Russie) de notre envoyé spécial.- Cela faisait longtemps que Jean-Luc Mélenchon n’avait pas mis les pieds en Russie. « Ma première fois, c’était avec Mitterrand, pour rencontrer Jean-Loup Chrétien, explique le leader de La France Insoumise. Puis je suis revenu quelques années plus tard, j’avais rencontré Gorbatchev. » C’est dans un autre état d’esprit que le député a atterri dans la Russie de 2018, visiblement conscient du « risque » politique que représentait cette visite officielle.