Les Etats-Unis accueillent les réfugiés syriens au compte-gouttes

Par

Les conservateurs font de la surenchère raciste, à l'image du milliardaire et candidat républicain Donal Trump.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Correspondance de Washington (États-Unis). - À la suite des attaques terroristes de Paris et du faux passeport syrien retrouvé sur les lieux, il n’aura pas fallu longtemps aux républicains pour déclarer ne plus vouloir accueillir les réfugiés syriens. Le gouverneur du Michigan, le républicain Rick Snyder, a publié un communiqué de presse, dès le dimanche 15 novembre, pour faire savoir qu’il ne souhaitait pas accueillir davantage de réfugiés, alors que le Michigan représente le quatrième État d’accueil. « Le Michigan est un État accueillant et nous sommes fiers de notre longue histoire d’immigration, mais notre priorité première, c’est celle de protéger la sécurité de nos habitants », a déclaré le gouverneur.