Un monde à vif Vidéo

Armes nucléaires : sortir des récits officiels

Entretien avec Benoît Pélopidas, qui détaille les vulnérabilités auxquelles nous expose la dissuasion nucléaire. Ce chercheur indépendant souhaite que le débat se déverrouille sur les politiques de défense et les armes les plus adaptées aux menaces identifiées (ou imaginables à plus long terme). 

Mercredi 20 avril, les autorités russes ont procédé au premier tir réussi du missile balistique intercontinental Sarmat dont la portée maximale se situe entre 10 000 et 18 000 km. Vanté par Vladimir Poutine comme « une arme unique » capable d’emporter jusqu’à 15 têtes nucléaires, le RS-28 Sarmat ne révolutionne pas les équilibres stratégiques, même s’il sera certainement le meilleur, mais à la marge, des missiles intercontinentaux. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié