Fabien Escalona

Je suis docteur en science politique, auteur d’une thèse portant sur La reconversion partisane de la social-démocratie européenne (Dalloz, 2018). Après des collaborations ponctuelles avec Mediapart, j’en ai rejoint l’équipe définitivement à partir de février 2018. Je suis membre du pôle politique du journal, et je coordonne la programmation des grands entretiens vidéo diffusés le vendredi. Depuis 2020, j’assume également un mandat de délégué du personnel à l’intérieur de l’entreprise.

Contacts

Twitter
@fab_escalona

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Extrême droite : les larmes (de crocodile) des élites libérales

Élections italiennes : après Draghi, l’extrême droite — Parti pris

Les succès électoraux de l’extrême droite, comme en Suède ou en Italie, font souvent l’objet d’une couverture sensationnaliste et de dénonciations superficielles. Celles-ci passent à côté de la normalisation de l’agenda nativiste, dont la responsabilité est très largement partagée.

Boris Vallaud : « Je ne crois pas aux privilégiés d’en bas »

Gauche(s) — Entretien

Soucieux de parler aux « classes populaires laborieuses », le chef de file du groupe socialiste à l’Assemblée nationale estime que leurs intérêts sont conciliables avec la transition écologique. Et met en garde contre la banalisation de l’extrême droite.

À l’ONU, Macron esquisse une inflexion de sa politique étrangère

Exécutif — Analyse

Le chef de l’État a livré mardi, à la tribune des Nations unies, un discours perçu comme offensif en soutien à l’Ukraine. Pendant deux jours, il a multiplié les initiatives diplomatiques, de l’Iran à l’Afrique, en passant par l’Europe centrale et orientale. Reste, désormais, à en juger les résultats et la traduction en actes.

« La droite fasciste n’a jamais disparu de la société italienne »

Élections italiennes : après Draghi, l’extrême droite — Entretien

L’historienne Stéfanie Prezioso explique ce qui a rendu probable l’accès d’une post-fasciste à la tête du gouvernement italien. De Berlusconi en « docteur Frankenstein » au confusionnisme propagé par le Mouvement Cinq Étoiles, en passant par le drame des gauches, elle revient sur plusieurs décennies qui ont préparé le pire.

La Suède, historiquement à gauche, bascule à droite

Europe — Analyse

Les élections législatives du 11 septembre ont été marquées par une progression de l’extrême droite, suffisante pour faire tomber la coalition de gauche sortante. Le conservateur Ulf Kristersson, candidat au poste de premier ministre, doit mener des négociations pour obtenir une majorité parlementaire. 

En Suède, l’extrême droite progresse et pourrait faire basculer la majorité

Europe — Analyse

Les Démocrates de Suède ont poursuivi leur ascension à l’occasion des élections législatives. Sous réserve des résultats définitifs attendus mercredi, une coalition gouvernementale de droite pourrait succéder à celle que dirigent les sociaux-démocrates, toujours premier parti du pays.

L’autoritarisme au nom de la République : la critique d’un tour de passe-passe

Idées

Le philosophe Jean-Fabien Spitz publie une réflexion sur le détournement de l’idée républicaine par les défenseurs d’un ordre marchand inique. Selon lui, le véritable objectif d’une République devrait être d’assurer à chacun la maîtrise de sa propre existence.

L’écologie politique en quête d’une doctrine claire

Gauche(s) — Analyse

Les Verts peinent à communiquer la vision du monde qui justifierait leur singularité et leur autonomie. Si certains affirment l’existence d’une « culture commune » irréductible aux autres gauches, d’autres mettent en avant une part de continuité avec les combats de ces dernières.

Prolifération nucléaire : la Russie met en échec l’ONU sur fond de guerre en Ukraine

Diplomatie — Note de veille

La 10e conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires s’est achevée sur un échec. La Russie a bloqué l’adoption du texte final, sur fond de tensions autour de la centrale de Zaporijia en Ukraine. Le comportement des autres États dotés d’un arsenal nucléaire n’est cependant pas exemplaire.

Les écologistes face à l’arlésienne de leur « refondation »

Gauche(s) — Reportage

La promesse de réinvention des Verts français, sans cesse renouvelée, n’a jamais touché au système des « motions » qui devrait encore régenter leur congrès prévu en décembre. Réunis à Grenoble, de nombreux membres le remettent en cause, y voyant la source de déchirements factices et inutiles.  

Rudolf Meidner, ou la douce euthanasie du pouvoir capitaliste

Des idées oubliées pour rénover la gauche (5/8) — Analyse

Dans les années 1970, l’économiste suédois a élaboré un projet de fonds salariaux collectifs qui aurait pu aboutir à une socialisation lente du secteur privé. Le principe, à la fois réformiste et radical, a été mis en échec mais circule à nouveau à gauche.

Nicos Poulantzas : penser l’État pour construire le socialisme

Des idées oubliées pour rénover la gauche (4/8) — Analyse

Le théoricien marxiste estimait que le dépassement du capitalisme ne serait possible ni par la seule voie parlementaire, ni par un choc frontal contre les institutions. Une stratégie socialiste ne devrait concevoir l’État ni comme un instrument des dominants, ni comme un arbitre neutre, mais comme un rapport social. 

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Fabien Escalona
Journaliste à Mediapart

29 Billets

1 Éditions

Quand Gramsci défendait un « journalisme intégral »

Billet de blog

Pour le théoricien communiste italien, le journalisme a été une pratique militante autant qu’un champ de réflexion sur la « nouvelle intellectualité » à forger pour faire pièce à l’ordre social en vigueur.

Un été sous le signe de l’Anthropocène

Billet de blog

«L’Anthropocène», publié par Michel Magny dans la collection «Que sais-je ?», éclaire le chaos climatique en cours, et pointe l’ordre social et productif qui en est la cause. Ce qui est accablant, plus que le constat, est l’illusion propagée par l’écrasante majorité de la classe politique, selon laquelle un simple aménagement de cet ordre suffira.

À propos de «Génération Ocasio-Cortez»

Billet de blog

Dans son livre sur «les nouveaux activistes américains», Mathieu Magnaudeix décrit un activisme joyeux mais extrêmement méthodique, au service des laissé.e.s pour compte d’un ordre social impitoyable. Un récit qui révèle le caractère fruste de certains débats français.

Que faire du régime dysfonctionnel de l’euro?

Billet de blog

Le statu quo n’est pas souhaitable, et le saut vers une véritable union fiscale paraît encore lointain. Contre le désastre écologique, c'est en fait une socialisation de la monnaie et de la finance qui serait nécessaire. Difficile de l'envisager sans une «désintégration» organisée de l’euro, qui n’a toujours pas de base sociale ou politique à gauche.

Pourquoi la zone euro n’est pas, et pourrait n’être jamais viable

Billet de blog

Dès 1971, l’économiste postkeynésien Nicholas Kaldor prévenait qu’une union monétaire sans intégration fiscale et politique accentuerait les divergences entre ses membres, au point d’empêcher son parachèvement.