Dossier À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

© Document Mediapart

L’entourage du maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau (LR), a piégé son premier adjoint centriste Gilles Artigues, ancien député, en le filmant à son insu avec un homme lors d’une soirée intime. La vidéo a été utilisée pendant huit ans pour le faire chanter et le priver de toute ambition politique. Depuis nos révélations, les Stéphanois sont estomaqués par ce complot monté sur fond d'homophobie, d'argent public et de rivalités locales.

À Saint-Étienne, le maire se barricade dans son conseil municipal

Le maire de Saint-Étienne Gaël Perdriau, lors du conseil municipal du 26 septembre 2022. © Photo Olivier Chassignolle / AFP
Pour le premier conseil municipal depuis le début de l’affaire du chantage à la sextape, le maire Gaël Perdriau a éludé les questions de l’opposition. Pendant que, devant l’hôtel de ville, des centaines de manifestants réclamaient sa démission.

Chantage à Saint-Étienne : Gaël Perdriau, menteur en série

France

© Mediapart
D’abord, il a prétendu qu’il ne savait rien. Puis qu’il avait entendu parler de « rumeurs ». Pour enfin se dire victime d’une « machination » : depuis le début de l’affaire du chantage à la sextape de Saint-Étienne, le maire LR Gaël Perdriau s’enferre dans le mensonge en espérant conserver son poste.

Chantage à Saint-Étienne : les secrets d’une démission

France

Samy Kéfi-Jérôme est impliqué dans l’affaire du chantage contre Gilles Artigues. © Photo illustration Sebastien Calvet / Mediapart avec REA et MaxPPP
Mis en cause dans l’affaire du chantage à la sextape, l’adjoint à l’éducation Samy Kéfi-Jérôme a subitement démissionné vendredi 23 septembre, juste après une sollicitation de Mediapart auprès de son avocat. La raison : un nouvel enregistrement accablant, dont nous diffusons des extraits.

Chantage à la sextape à Saint-Étienne : le maire débranche son directeur de cabinet

France

Attaqué de toutes parts, Gaël Perdriau a démis de ses fonctions son directeur de cabinet Pierre Gauttieri pour essayer de se donner un peu d’air dans l’affaire du chantage à la vidéo intime contre son ancien premier adjoint.

Chantage à Saint-Étienne : le directeur de cabinet « s’excuse » mais s’accroche à son poste

France

Au lendemain de son placement en garde à vue dans l’affaire du chantage à la sextape, Pierre Gauttieri a reconnu avoir tenu des propos « inacceptables » à la victime Gilles Artigues. Mais le bras droit du maire de Saint-Étienne ne songe toujours pas à démissionner.

Sextape de Saint-Étienne : des enregistrements du maire prouvent un chantage mafieux

France

Des enregistrements sonores, dont Mediapart diffuse des extraits, montrent comment le maire de Saint-Étienne en personne, Gaël Perdriau (LR), ainsi que son directeur de cabinet ont fait chanter le premier adjoint Gilles Artigues, après qu’il a été filmé à son insu avec un escort. Le maire a même menacé son premier adjoint de faire diffuser la vidéo « avec parcimonie » dans « de petits cercles » pour le briser, tandis que son bras droit avertissait la victime en ces termes : « Vos enfants ne s’en remettront pas. »

Chantage à la sextape à la mairie de Saint-Étienne : notre émission spéciale

France

C’est la reprise pour notre émission « À l’air libre ». Au sommaire : les coulisses de notre enquête sur le chantage politique à la sextape à la mairie de Saint-Étienne. 

« Gilles Artigues est mort » : le maire de Saint-Étienne savait pour la sextape

France

Le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau en 2021. © Photo Sébastien Calvet / Mediapart
Depuis les révélations sur le chantage à la vie intime dont a été victime Gilles Artigues, adjoint de Saint-Étienne, le maire Gaël Perdriau répète qu’il n’était pas au courant de l’opération. Des enregistrements, que diffuse Mediapart, anéantissent cette version.

Tous les articles

Sexe, chantage et vidéo : l’odieux complot

Politique

L’entourage du maire Les Républicains de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, a piégé son premier adjoint centriste Gilles Artigues, ancien député, en le filmant à son insu avec un homme lors d’une soirée intime, à l’hiver 2014, à Paris. La vidéo est depuis utilisée pour le faire chanter, selon une enquête de Mediapart, qui révèle les coulisses de cette opération.

Chantage à la vidéo intime à Saint-Étienne : un maire dans la tempête, une ville sous le choc

France

Le séisme provoqué par nos révélations sur le chantage dont a été victime l’adjoint de Saint-Étienne Gilles Artigues fragilise le maire LR Gaël Perdriau. Ce dernier « était au courant depuis le début », a affirmé, samedi 27 août, l’avocat de M. Artigues.

Chantage à la vidéo intime à la mairie de Saint-Étienne : une enquête judiciaire est ouverte

Justice

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Lyon dans l’affaire du chantage à la vidéo intime dont a été victime l’adjoint de Saint-Étienne Gilles Artigues. À la suite des révélations de Mediapart, son avocat avait déposé une plainte visant plusieurs personnalités, dont le maire Gaël Perdriau (LR).