«Des lois et des hommes»: comment un pêcheur irlandais a fait plier l’Europe

Par Tënk & Mediapart

John O’Brien, pêcheur de la petite île de Bo Finne en Irlande, a mené pendant huit ans, et sous la caméra de Loïc Jourdain, un combat contre une directive européenne qui, sous couvert de protection des poissons, interdit la pêche aux filets dérivants. Si cela n’a pas empêché les bateaux-usines de piller les ressources naturelles, John O’Brien va convaincre, avec ténacité et sans emphase, que l’espèce en voie de disparition est maintenant celle des pêcheurs artisanaux. En partenariat avec Tënk, plateforme du documentaire d’auteur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour trouver un moyen d’infléchir la position de l’Union européenne, John O’Brien se rend en Bretagne, en Corse, à Bruxelles, à Strasbourg… Il rencontre d’autres pêcheurs, des députés, des experts, des représentants d’ONG et de mouvements écologiques. Il n’a pourtant pas l’âme d’un tribun, ni la faconde d’un militant. Taciturne et timide, il ne se résout simplement pas à voir disparaitre une communauté ancestrale qui, par sa connaissance de la nature, a pu éviter les famines et protéger les réserves ; qui, à cause d’un texte écrit à Bruxelles, se voit interdire ce qui a toujours assuré sa subsistance.