Culture-Idées Documentaire

«En quête d’Etat»: près de Naples, le combat d’une maire contre les passe-droits

En 1995, en pleine opération « Mains propres » visant à assainir la vie politique en Italie, Luisa Bossa est élue maire d’Ercolano, dans la banlieue de Naples. Le réalisateur Leonardo di Costanzo va la suivre pendant 18 mois. Et saisir combien, dans cette petite commune où la corruption et les dysfonctionnements du service public étaient la norme, l’intégrité d’une élue se heurte à l’urgence du moment et l’incompréhension des concitoyens. En partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur.

Tënk & Mediapart

1 janvier 2020 à 18h09

Le bureau de la maire est celui où l’on vient demander un piston pour un emploi, un logement…, celui où il faut batailler avec les entreprises du BTP pour que les travaux payés soient réalisés…, où l’on tente de faire sauter un PV…

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers documentaires

Culture-Idées
par Tënk et Mediapart
Culture-Idées
par Images en Bibliothèques & Mediapart

À la Une de Mediapart

Cinéma — Entretien
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
France — Reportage
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Santé — Enquête
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Économie
Des traitements à prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint