Culture Documentaire

«Khamsin», quand résonne la colère des Libanais

Ce documentaire est sorti l’an passé et déjà tout se dit. La corruption des partis gouvernementaux est de plus en plus insoutenable. Les corps se soulèvent. Les mots se heurtent. Alors des musiciens venus de différents horizons branchent leurs instruments et les font résonner de toute part. En partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur.

Tënk & Mediapart

22 août 2020 à 12h46

Ce film a été présenté cette semaine aux États généraux du film documentaire de Lussas, en Ardèche, dans la section Expériences du regard. Les sélectionneurs Stéphane Bonnefoi et Adrien Faucheux écrivent : « Pari risqué que de représenter un pays aussi fébrile et perturbé que le Liban par les sons inouïs de musiciens expérimentaux. Un pays de béton et de poussière miné par la corruption, porté ici par les sons, les compositions et les mots rugueux d’un groupe d’artistes incandescents. »
Pari risqué, mais réussi : la naissance chaotique du pays, sa géographie impossible, sa classe politique affairiste, sa population exténuée : les artistes racontent et l’un d’eux, de lassitude, se rappelle les mots de son grand-père : « Le monde tremble mais ne s’effondre pas. » Pourrait-il dire cela encore aujourd’hui, après l’explosion dans le port de Beyrouth ? 

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers documentaires

Culture-Idées
par Tënk et Mediapart
Culture-Idées
par Images en Bibliothèques & Mediapart
Culture-Idées
par Images en Bibliothèques & Mediapart

À la Une de Mediapart

France — Parti pris
Nouvelle-Calédonie : la faute d’Emmanuel Macron
En maintenant le troisième référendum d’autodétermination le 12 décembre, malgré la crise sanitaire et politique qui frappe l’archipel, le président de la République déchire un contrat signé il y a trente ans. Le processus de décolonisation va se conclure en l’absence du peuple colonisé. Une aberration politique aux lendemains dangereux.
par Ellen Salvi
France — Article
Affaire Tapie : radiographie d’une escroquerie au cœur de l’État
Mediapart publie l’intégralité de l'arrêt de la cour d’appel de Paris qui décrypte la mécanique de l’escroquerie ayant permis à Bernard Tapie d’empocher frauduleusement 403 millions d’euros. Les magistrats résument le scandale d’une formule choc : « Les intérêts de M. Tapie étaient pris en considération au plus haut niveau de l’État. »
par Laurent Mauduit
International — Article
Paris et Rome s’accordent a minima pour peser dans l’après-Merkel européen
Emmanuel Macron et Mario Draghi ont conclu un traité pour tourner la page des années de tensions entre la France et l’Italie. Une façon aussi, pour le président de la République, de se rapprocher d’un homme bien plus influent que lui sur la scène européenne.
par Ludovic Lamant et Ellen Salvi
International — France
Des deux côtés de la Manche : la politique du blâme
Londres et Paris se renvoient la responsabilité à la suite du naufrage qui a coûté la vie à 27 demandeurs d’asile le 24 novembre. Après une lettre que Boris Johnson a adressée à Emmanuel Macron et publiée sur Twitter, le gouvernement français a désinvité la ministre de l’intérieur britannique lors des pourparlers européens prévus à Calais ce dimanche.
par Marie Billon