Culture et idées Documentaire

« Maalbeek », en quête de l’image manquante

Sabine est une victime de l’attentat perpétré le 22 mars 2016 à Bruxelles, à la station de métro Maalbeek. Rescapée mais amnésique, elle cherche le souvenir d’un événement que personne n’a oublié. En 16 minutes d’images et récits en tout genre (archives, vidéosurveillance, animation…), Ismaël Joffroy-Chandoutis traduit le choc et la fragmentation subis. Ce court-métrage, proposé en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur et avec le soutien de France 3 Libre court, a reçu le César 2022 du meilleur film de court-métrage documentaire.

Tënk et Mediapart

19 mars 2022 à 11h59

C’est un événement dont on a vu toutes les images. Un métro éventré, des victimes ensanglantées, des secours débordés, des riverains sidérés. Le 22 mars 2016 à Bruxelles, deux bombes explosent à l’aéroport et une troisième dans une rame du métro, à la station Maalbeek. Le bilan définitif fait état de 32 décès (hors les kamikazes) et 340 personnes blessées. Sabine est l’une d’entre elles. Après des jours de coma, elle retrouve la vie mais pas la mémoire de ces instants. Elle va tenter de reconstituer le puzzle en visionnant des milliers d’images, en interrogeant un pompier et une passagère du métro.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié