«Quelque chose des hommes» et de la filiation

Par Images en Bibliothèques & Mediapart

Debout, torse nu, tout proches, les hommes de ce film sont père et fils. Le photographe Grégoire Korganow s’est lancé en 2009 dans une série de portraits en duo pour mettre en lumière les relations filiales. Dans ce film de 21 minutes tourné dans le studio du photographe, la réalisatrice Stéphane Mercurio réussit, elle, à capter les mots, les silences, les gestes qui disent la tendresse, la gêne, la fragilité de ces liens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des corps, des paroles ; des ressemblances, des confidences. Et aussi, presque toujours dans l'ombre, un photographe au travail : comment se construit une image ? Comment travaille-t-on le portrait ? Comment installe-t-on la confiance ? Tout en douceur, ce film est une fenêtre sur une foule de mystères.