« Selfie », vivre à 16 ans dans un quartier chaud de Naples

Alessandro et Pietro ont 16 ans et vivent à Traiano, un quartier de Naples contrôlé par la Camora. À l’été 2014, leur ami Davide y est abattu « accidentellement » par les forces de l’ordre. Le réalisateur Agostino Ferrente confie aux deux amis un téléphone portable pour qu’ils filment leur quartier, leur quotidien, leurs rêves… (En partenariat avec Images en bibliothèques et le Mois du film documentaire.)

Images en Bibliothèques & Mediapart

13 novembre 2021 à 12h47

Le réalisateur avait donné une consigne à Alessandro et Pietro : qu’ils se filment dans le cadre de leur smartphone. Ce qui donne à ce documentaire la force d’une immersion subjective littéralement portée à bout de bras. Car dans le quartier de Traiano, la vie est dure : jeunes mafieux et trafiquants de drogue sont installés, aussi indélogeables que le chômage et la pauvreté. Alessandro et Pietro y ont aussi perdu un ami, Davide, inconnu de la justice mais abattu par les forces de l’ordre qui l’avaient confondu avec un mafieux. Le temps de l’été durant lequel ils se filment, Alessandro et Pietro livrent leur peine, leurs rêves, leurs rires, leur quotidien sans avenir, et même leur divergence sur ce que doit montrer leur film : « Si on devait montrer que de belles choses, ce serait plus tout à fait un documentaire. » Un documentaire d’une touchante et puissante vérité, qui doit aussi beaucoup au travail de montage, tout en finesse.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié