Culture et idées Documentaire

« Silabario », là où l’homme parle comme un oiseau

En douze minutes, la réalisatrice Marine de Contes nous plonge dans ce qui pourrait être un conte : dans de somptueux paysages, l’homme communique en sifflant. Nous sommes sur l’île de Gomera, dans les Canaries, là où les anciens utilisaient le Silbo pour se parler à distance. Cette langue aborigène, composée de sifflements très élaborés, a failli disparaître. Reconnue aujourd’hui patrimoine culturel immatériel de l’humanité, elle est enseignée aux plus jeunes. Un court-métrage en forme de balade onirique dans les brumes et forêts, au son des animaux et des humains. En partenariat avec les 26e Rencontres du cinéma documentaire.

Marine de Contes

27 novembre 2021 à 17h27

« La présence de la forêt dans la Gomera est incroyable, avec des arbres immenses, et quand on s’y balade, on peut entendre des oiseaux qui chantent mais aussi de temps en temps des humains qui s’appellent. J’avais envie de jouer sur ça et montrer les similarités entre ces façons de communiquer », raconte la Marine de Contes, dans un entretien publié dans le Club de Mediapart lors de la présentation de son film au Cinéma du réel en mars dernier.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié