«Terres Barceló », portrait de l’artiste au travail

Par Tënk & Mediapart

Chaque semaine, Mediapart diffuse un documentaire intégral. Une occasion en ce moment de sortir de chez soi. Aujourd'hui, voici le peintre et sculpteur espagnol Miquel Barceló à la bibliothèque François-Mitterrand, dans la cathédrale Baix la Mar de Majorque. Christian Tran le suit, le filme, l’écoute. L’artiste a trouvé dans son geste « le moyen d’expression qui va plus vite que [sa] pensée », et ce geste apparaît comme venant de la nuit des temps. En partenariat avec la plateforme du documentaire d’auteur Tënk.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour Barceló, l’œuvre est « un rapport au corps, quelque chose de très physique ». Il faut le voir modeler l’argile, boxer et griffer la terre, la caresser de ses coudes et de ses joues. Peintre et sculpteur, l’artiste né à Majorque donne aussi d’éphémères performances picturales ou théâtrales où toujours son corps se lance, comme pour laisser une empreinte plus qu’une signature. Le portrait que dresse en 75 min le réalisateur Christian Tran est à ce titre remarquable : le geste est premier et ce sont les œuvres en mouvement qui révèlent l’artiste. Et il suffit de quelques minutes avec Barceló évoluant dans une grotte préhistorique (la grotte Chauvet ?) pour entendre tout ce que l’art a d’universel.