Au Burkina Faso, «Place à la révolution» en musique

Par Mediapart et Tënk

Fin 2014, après des années de lutte, le peuple burkinabè renverse le président Blaise Campaoré. Caméra au poing, le réalisateur Parfait Kaboré raconte cette épopée populaire et artistique inédite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Tuez Sankara, des milliers de Sankara naîtront », avait prophétisé le visionnaire et révolutionnaire président Thomas Sankara du Burkina Faso, peu de temps avant son assassinat en 1987. Fin 2014, après des années de lutte, le peuple burkinabè renverse l’Assemblée nationale et oblige son président Blaise Campaoré à démissionner après vingt-sept ans de règne.