«Sans repos» jusqu’à la vérité sur la mort du fils

Par Bernard Attal

En 2014, Geovane, un jeune habitant de la banlieue de Salvador au Brésil, est emmené par une voiture de la police militaire en plein jour. Sous la caméra de Bernard Attal, son père mène l’enquête pour connaître le sort réservé à son fils.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En 2014, un véhicule de la police militaire emmène, en plein jour, Geovane, un jeune habitant de la banlieue de Salvador, dans l’est du Brésil. Avec l’aide du journal local et sous la caméra de Bernard Attal, son père mène l’enquête pour connaître le sort réservé à son fils. Comme Antigone, il défie les autorités pour retrouver et enterrer le corps, pour découvrir les responsables.