À Beyrouth, un an après l’explosion, des plaies encore à vif

Le 4 août 2020, à 18 h 07, 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium explosent dans l’entrepôt n° 12 du port de Beyrouth.  214 morts et plus de 6 500 blessés sont à déplorer. Le photographe Nicolas Cleuet nous montre les traumatismes et les blessures encore visibles un an après.

Mots-clés

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Port de Beyrouth,  Le 4 août 2020, à 18 h 07, 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium explosent dans l’entrepôt n° 12, au pied des silos. L’explosion, impressionnante, détruit une bonne partie de la ville. Le bilan s’élève à 214 morts et plus de 6 500 blessés.

Voir tous les portfolios