Dans les Yvelines: Aurore Bergé, la droite Juppé contre la droite Boutin

11 photos

Aurore Bergé a laissé tomber LR pour En Marche! et fait campagne pour le second tour des législatives dans la 10e circonscription des Yvelines, où elle est opposée à Jean-Frédéric Poisson, investi par Les Républicains. Nous l'avons suivie le 13 juin entre Saint-Arnoult, Rambouillet et Ablis.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © PATRICK ARTINIAN

    En ces temps où l’on ne jure plus que par les candidats estampillés société civile, Aurore Bergé est un pur produit politique. Tombée dans la marmite UMP à 16 ans, en réaction à l’arrivée de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle en 2002, elle a parcouru une bonne partie de l’espace politique, glissant de Sarkozy jusqu’à Juppé, qu’elle soutient lors de la primaire de la droite et du centre, avant de rallier En Marche! en février 2017. Reconnaissant, l’ancien premier ministre de Jacques Chirac lui a apporté un soutien remarqué, au grand dam de Jean-Frédéric Poisson, son concurrent au second tour, candidat officiel de LR.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 15 photos
par Photos Mahé Elipe Textes Caterina Morbiato
Portfolio — 7 photos
par Agence France-Presse et Justine Brabant
Portfolio — 11 photos
par Yael Martínez / Magnum Photos

À la Une de Mediapart

Journal — France
Qatar-Sarkozy : les nouvelles liaisons dangereuses
Un rapport de la police anticorruption montre que Nicolas Sarkozy aurait fait financer a posteriori par le Qatar, en 2011, des prestations de communication réalisées par le publicitaire François de La Brosse pour sa campagne électorale de 2007, puis pour l’Élysée. Aucune d’entre elles n’avait été facturée.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal — France
Ce double condamné que Macron envoie représenter la France
À la demande d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a représenté la France, mardi 27 septembre, aux obsèques de l’ancien premier ministre japonais. Le fait que Nicolas Sarkozy ait été condamné deux fois par la justice, notamment pour « corruption », et soit lourdement mis en examen dans l’affaire libyenne, notamment pour « association de malfaiteurs », ne change rien pour l’Élysée.
par Fabrice Arfi et Ilyes Ramdani
Journal — France
Crise de l’énergie : sans « compensation » de l’État, le scolaire et l’université en surchauffe
Pour affronter la flambée des prix de l’énergie dans tout le bâti scolaire et les établissements d’enseignement supérieur, collectivités et présidents d’université s’arrachent les cheveux. Le projet de loi de finances 2023 est cependant bien peu disert sur de possibles compensations de l’État et écarte l’hypothèse d’un bouclier tarifaire. En réponse, économies, bricolage ou carrément fermeture des établissements d’éducation.
par Mathilde Goanec
Journal — International
« Il faut aider les Russes qui fuient, qui s’opposent »
Alors que Vladimir Poutine a lancé la Russie dans une fuite en avant en annonçant la mobilisation partielle des réservistes, et des référendums dans les régions ukrainiennes occupées, quelle réaction de la société civile, en Russie ou en exil ? La chercheuse Anna Colin Lebedev et trois exilées qui ont quitté le pays depuis l’invasion de l’Ukraine sont sur notre plateau.
par À l’air libre