En Ethiopie, avec les paysans expropriés

Par

En écho avec le message d’alerte remis le 5 juin 2013 par plusieurs collectifs africains à Vincent Bolloré, dénonçant les conditions de vie et de travail, au sein ou à proximité de ses immenses plantations en Afrique (lire notre article), voici ce reportage en Éthiopie, premier volet d’un vaste projet d'Alfredo Bini sur l’accaparement de terres dans le monde. Ces terres riches car fertiles ou recelant en sous-sol des matières premières sont exploitées par des multinationales ou des États, appauvrissant les populations locales. Le prochain reportage d'Alfredo Bini est prévu en Argentine, s’il arrive à trouver les financements nécessaires. Pour le soutenir ou s'informer du projet, on peut entrer en contact avec le photographe sur ses comptes Facebook et Twitter (@alfredobini75)

En partenariat avec :

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Awash, près de la réserve naturelle d'Aledeghi. Un berger afar, menacé d'expropriation par les projets de la compagnie Metahara, indique l'emplacement de la future route qui servira au transport de la canne à sucre. Alors que l'agriculture destinée à l'exportation est en plein boom, le Programme alimentaire mondial et l'administration américaine sont obligés de subvenir aux besoins en nourriture des habitants.

Voir tous les portfolios