Et, soudain, Paris s’éteint

Par

Frédéric Stucin est surtout connu pour ses portraits et ses photos de passants saisis dans les rues. Il avait notamment travaillé pour La France vue d’ici (projet porté par Mediapart et Images singulière), à la gare Saint-Lazare et à l’hippodrome de Chantilly lors du prix de Diane. De retour à Paris la veille du premier confinement, le 16 mars 2020, il a été immédiatement saisi, troublé. « L’absence des gens, le silence absolu de la ville, je devais montrer ce que je ressentais. La ville était calme comme la nuit, mais nous étions en plein jour. » Muni d’un appareil photo moyen format posé sur un pied et à l’aide d’un flash utilisé en plein jour, il a saisi cette ville comme un décor de cinéma, une fois les acteurs et l’équipe de réalisation partis. Ces photos sont exposées au festival PhotoBrussels jusqu’au 27 mars 2021.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. 23 mars 2020. Rue des Colonnes, IIe arrondissement, Paris.

Voir tous les portfolios