Guadeloupe : la vie sans eau potable le long du feeder

18 photos

L’accès à l’eau potable est un droit fondamental. Pourtant, l’eau manque en Guadeloupe. Les associations de défense des usagers réclament une refonte du système. Le système de canalisations construit dans les années 1960 n’a pas été entretenu, des conflits entre certaines collectivités locales et la Générale des eaux (Veolia), la vétusté des structures, la contamination d’une partie des ressources par le chlordécone sont autant de freins à la bonne distribution de l’eau. C’est une situation invivable pour les Guadeloupéens, victimes de « tours d’eau » et de coupures le long du feeder de Belle-Eau-Cadeau, colonne vertébrale du réseau d’eau, censé alimenter une bonne partie de l’archipel.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © Alberto Campi / We Report

    Capesterre-Belle-Eau, le 9 juin 2021. L’usine de Belle-Eau-Cadeau est « le cœur du réacteur » pour Olivier Serva, député La République en marche de Guadeloupe et rapporteur de la commission d’enquête parlementaire sur l’eau, lors de sa visite en juin 2021.

    Situé sur la commune de Capesterre-Belle-Eau sur la Basse-Terre, au pied du volcan de La Soufrière, le site est connu pour être l’un des endroits les plus arrosés du globe, avec 8,5 mètres par année en moyenne de précipitations, selon Météo France. Pour avoir une idée de l’ordre de grandeur, les régions les plus pluvieuses de France (Jura et Pays basque) se situent autour de 1,6 mètre en moyenne annuelle, et Paris est à 0,63 mètre. Les installations sont délabrées, les fuites d’eau sont visibles sur la structure elle-même. Aucune sécurité n’est assurée à l’entrée. Le grillage est abattu, le portail est grand ouvert, remplacé par une simple chaîne. N’importe qui peut y accéder. Pourtant, c’est ici que débute le plus long circuit d’eau de l’archipel : un feeder de 120 kilomètres. Un feeder est une canalisation de grand diamètre qui constitue l’épine dorsale d’un système de distribution d’eau et permet de relier les différents réservoirs au réseau de distribution. En Guadeloupe, il y a plusieurs feeders, tant pour l’irrigation que pour l’eau potable. Le feeder de BEC (Belle-Eau-Cadeau) est le principal pour l’eau potable.

    Construit dans les années 1960, il achemine plus de 28 millions de m3 d’eau par an, soit 40 % de la production d’eau potable guadeloupéenne, selon un rapport de l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 15 photos
par Patrick Artinian
Portfolio — 20 photos
par Gabriel Gauffre et Sadak Souici / Agence Le Pictorium
Portfolio — 13 photos
par Rachida El Azzouzi

À la Une de Mediapart

Journal — France
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal — International
En Italie, la post-fasciste Giorgia Meloni cherche à faire oublier ses racines
Elle espère devenir l’an prochain la première femme à présider le Conseil en Italie. Héritière d’un parti post-fasciste, ancienne ministre de Berlusconi, Giorgia Meloni se démène pour bâtir un parti conservateur plus respectable, en courtisant l’électorat de Matteo Salvini. Une tentative périlleuse de « dédiabolisation ».
par Ludovic Lamant
Journal — International
Mario Vargas Llosa, Nobel de l’indécence
L’écrivain péruvien de 86 ans, entré à l’Académie française en fin d’année dernière, vient de déclarer sa préférence pour Bolsonaro face à Lula. Cette nouvelle prise de position politique reflète un parcours intellectuel de plus en plus contesté, marqué par des soutiens à des figures d’extrême droite en Amérique mais aussi de la droite dure en Espagne. Une enquête du n° 20 de la « Revue du Crieur », disponible en librairie. 
par Ludovic Lamant
Journal — International
Dans le Missouri, l’avortement a déjà presque disparu
En juin prochain, la Cour suprême des États-Unis abrogera probablement l’arrêt « Roe v. Wade », qui a fait de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. Mais dans le Missouri, État conservateur du Midwest, cela fait des années que les interruptions volontaires de grossesse se réduisent à peau de chagrin.
par Alexis Buisson