À Kyiv, continuer à vivre malgré la guerre

17 photos

La Russie a annoncé, mardi 29 mars, qu’elle allait « fortement réduire son activité militaire » autour de Kyiv. Elle renoncerait ainsi à la prise de la capitale, qui était un des objectifs premiers donnés à l’armée russe. Depuis un mois, ses habitants vivent dans l’angoisse des bombardements et regardent avec horreur ce que subissent d’autres villes comme Kharkiv et Marioupol. Ils s’organisent pour tenir et supporter cette nouvelle vie sous la guerre.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © Hervé Lequeux

    Combien reste-t-il de personnes à Kyiv ? Officiellement, la moitié des 3,7 millions de celles qui vivaient là a quitté la ville durant les trois premières semaines de la guerre. C’est sans doute beaucoup plus, tant Kyiv est déserte. Fin mars pourtant, des activités reprennent dans certains arrondissements (ou districts). Ici, à Podil, vieux quartier historique le long de la rive droite du Dniepr, des magasins, cafés et restaurants rouvrent quelques heures par jour. Le salon de coiffure où travaille Iryna a repris ses activités il y a quelques jours. Un semblant de normalité qui permet d’oublier un temps le stress et l’inquiétude.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 13 photos
par Photos et textes Arthur Larie et Bastien Massa
Portfolio — 15 photos
par Photos Mahé Elipe Textes Caterina Morbiato
Portfolio — 7 photos
par Agence France-Presse et Justine Brabant

À la Une de Mediapart

Journal — International
Face à la colère du peuple, le régime iranien choisit la fuite en avant répressive
Les unités organisant la répression sont multiples et impitoyables mais n’arrivent toujours pas à mater des manifestants qui n’exigent plus seulement la fin du voile obligatoire, mais celle du régime.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Écologie
Énergies renouvelables : un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Journal — International
Amnesty International dénonce le rôle de Facebook dans les exactions contre les Rohingyas
L’ONG publie un rapport documentant comment, en 2017, le réseau social a été incapable de modérer les messages appelant à la discrimination ou au meurtre des membres de cette minorité ethnique de confession musulmane, et les a même promus via ses algorithmes. Elle demande à sa société mère, Meta, de les indemniser.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — France
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec