L’espoir au bout de la route

11 photos

En 2021, le photographe mexicain Yael Martínez a documenté les histoires des familles qui parcourent des milliers de kilomètres depuis le Honduras pour tenter de rejoindre les États-Unis. Bloquées au Mexique dans des villes extrêmement dangereuses, elles sont victimes de kidnappings, d’agressions et d’extorsions. Quelques mois plus tard, en 2022, dans le camp de Reynosa, Yael Martinez est retourné à la rencontre des migrants et demandeurs d’asile pour recueillir leurs témoignages et les inclure aux images prises sur la route qu’ils ont parcourue. Transformées par les interventions plastiques de l’auteur et des migrants, ces images mêlent réalité et fantastique.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. Yael Martínez / Magnum Photos

    Le 4 mai 2021. Reynosa (Mexique). Cindy Caceres et Carlos Roberto Tunez tentent d’obtenir l’asile politique aux États-Unis après avoir fui le Honduras pour sauver leur vie.

    Photographie retouchée par un demandeur d’asile en mai 2022.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié