La folle semaine des ouvriers de la fonderie de Saint-Claude

En grève depuis presque deux mois pour éviter la fermeture de l’usine MBF Aluminium dans le Jura, les ouvriers ont appris le 25 mai que le tribunal de commerce de Dijon accordait un nouveau délai à un éventuel repreneur pour présenter une offre. Il faut dire qu’ils ont multiplié les actions : grève de la faim devant le ministère de l’économie à Paris, blocage des entrepôts Renault dans l’Yonne, rencontre avec le conseiller de Macron, avec la présidente de région... Comtois, rends-toi ! Nenni, ma foi !

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Mercredi 26 mai 2021, Saint-Claude. Assemblée générale au 56e jour de grève des salariés à l’usine MBF Aluminium, en redressement judiciaire. La veille, le tribunal de commerce de Dijon accordait un délai supplémentaire jusqu’au 15 juin 2021, pour permettre à un éventuel repreneur de présenter un dossier complet, tandis que le président de la République lui-même validait le principe d’un consortium public-privé pour sauver la fonderie du Haut-Jura proposé par la région Bourgogne-Franche-Comté, qui entrerait au capital de l’usine.

Voir tous les portfolios