Les oubliées de l’industrie de la mer

15 photos

Non reconnues en mer, où elles sont encore rarissimes, et sur terre, où elles s’occupent pourtant majoritairement du traitement et de la vente du poisson, les femmes sont confrontées à une division des tâches qui reste très genrée dans ce secteur. Mais la nouvelle génération pourrait amener un élan d’égalité. Pêcheuse côtière, fileteuses, élève au lycée maritime, voici à Lorient leur quotidien. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © Sadak Souici / Agence Le Pictorium

    2 heures, 7 janvier, port de Lorient. Anne Le Strat, 38 ans, mène son Chti’Breizh, un fileyeur de 12 mètres de long, jusqu’à la zone de pêche du jour située à deux heures de navigation. Elle emprunte la fameuse « autoroute de Lorient », comme l’appellent les marins du coin, une voie où passent de nombreux bateaux, malgré la visibilité très réduite. Dans le secteur, la présence de femmes est rarissime. Avant d’être derrière le gouvernail, Anne Le Strat était mécanicienne sur le bateau de Didier, son mari, désormais à la retraite. Aujourd'hui seule marin-pêcheuse de Lorient, elle fait partie des 64 femmes à faire ce métier en Bretagne, sur un total de 4 736 hommes, selon un rapport de l’office FranceAgrimer.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 16 photos
par Isabelle Eshraghi
Portfolio — 9 photos
par Clément Marion
Portfolio — 15 photos
par Felipe Fittipaldi

À la Une de Mediapart

Journal — International
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal — International
IVG : le grand bond en arrière des États-Unis
La Cour suprême états-unienne, à majorité conservatrice, a abrogé vendredi l’arrêt « Roe v. Wade » par six voix pour et trois contre. Il y a près de 50 ans, il avait fait de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. Cette décision n’est pas le fruit du hasard. Le mouvement anti-IVG tente depuis plusieurs décennies de verrouiller le système judiciaire en faisant nommer des juges conservateurs à des postes clefs, notamment à la Cour Suprême.
par Patricia Neves
Journal — France
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal — France
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin