L'Homme sans nom, récit photo de Wang Bing

Par

Dans L'Homme sans nom, le cinéaste chinois Wang Bing dresse le portrait d'un homme vivant isolé, à l'écart de tout, dans une sorte de grotte d'où il sort chaque jour pour trouver les moyens de sa subsistance : recherche de fumier, coin de champ à labourer, bois mort à ramasser… Aucune parole n'est échangée pendant une heure et demie, aucun mot ne vient qualifier ces gestes et cette vie. L'Homme sans nom a été tourné en 2009. Wang Bing est retourné voir « l'Homme » quatre ans après. Il l'a alors photographié en noir et blanc, en vue de l'exposition et la rétrospective que lui consacrent le Centre Pompidou, puis la Galerie Paris-Beijing (à partir du 29 avril).
Lire aussi l'article d'Emmanuel Burdeau sur Le génie de Wang Bing.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. L'Homme sans nom en décembre 2013.

Voir tous les portfolios