Roumanie 1989: et Dobrivoie Kerpenisan saisit son village en révolution...

Par

À l’ouest de la Roumanie, Sânpetru Mare se situe à 45 km de Timișoara. Lorsque la nouvelle des événements de Timișoara y parvient, des habitants commencent à sortir dans la rue, occupent les institutions et s’attaquent aux symboles du régime communiste. L’artiste Dobrivoie Kerpenisan, 23 ans à l’époque, étudiant en Allemagne, est arrivé à Sânpetru Mare le 16 décembre au soir pour rendre visite à ses grands-parents. Surpris par la révolution, il saisit ce moment historique avec son appareil photo. À son retour en Allemagne, il montre ses photos dans son école, puis range les négatifs. Elles ne seront jamais publiées. Il les retrouve 29 ans après en rangeant ses cartons, se replonge dans ce passé. Le 16 décembre 2019 marque le 30e anniversaire de la révolution roumaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Sânpetru Mare, 18 décembre 1989. Les gens commencent à sortir dans la rue. Le symbole communiste est déchiré du drapeau roumain.

Voir tous les portfolios