A Saint-Brieuc, les photos se parlent

Avec dix photographes exposés (Sabine Weiss, Pascal Maitre, Matt Stuart…) dans quatre lieux de la préfecture des Côtes-d’Armor, le Photo festival baie de Saint-Brieuc est ouvert gratuitement au public jusqu’au 17 novembre. Florence Levillain, l’une des artistes invités, a choisi lors de sa résidence en juillet dernier de partir du fonds photographique de Lucien Bailly (1881-1975), conservé au musée d’Art et d’histoire de Saint-Brieuc, et de photographier à son tour des habitants de la ville, comme un témoignage à travers le temps. Toutes les légendes sont écrites par Florence Levillain.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Naëlle et Mélanie, jeunes danseuses au conservatoire. Mélanie se souvient d’être passée de multiples fois devant le Carmel quand elle était petite pour aller voir ses grands-parents, qui n’habitent pas loin. Cette grande bâtisse lui semblait secrète et austère, même si, de temps en temps, elle apercevait les sœurs. La ville rachètera le bâtiment en 2005, alors qu’il a été délaissé par les religieuses après 140 ans de présence. Le mur d’enceinte qui protégeait les carmélites des bruits du monde tombe, ouvrant l’édifice sur la ville.
    Il ne reste rien des cellules monastiques construites en 1936 car d’importants travaux ont permis au conservatoire départemental de s’installer dans l’édifice. Insonorisation, mise aux normes…, la chapelle devient salle de spectacle et le cloître est fermé de verre pour qu’on puisse y circuler tout en profitant de l’architecture en granit du Gouëdic. Mais le bâtiment n’a rien perdu de son caractère et de ses perspectives, et on sent même qu’une certaine vibration perdure, accompagnant les jeunes générations dans leur apprentissage et leur créativité.

    Dans ce lieu majestueux se forment maintenant de jeunes artistes. Mélanie et Naëlle y ont validé leur certificat d’études chorégraphiques en danse classique. Naëlle a décidé de poursuivre ses études de danse afin de finaliser un baccalauréat technique musique et danse à Brest. Son rêve ?… Intégrer l’American Ballet Theatre !

Voir tous les portfolios