Estelle Levresse

Tous ses articles

Le revers de son armée en Ukraine met Poutine en position délicate

International

Face aux échecs des troupes russes en Ukraine, la stratégie du Kremlin est remise en cause par les pro-guerre, tandis qu’une majorité passive ne veut pas entendre parler de mobilisation.

En Russie, une partie de la population s’élève contre la guerre

La guerre russe contre l’Ukraine — Reportage

Effarement, honte, colère sont parmi les sentiments les plus souvent évoqués par les manifestants russes à l’égard de l’attaque lancée par leur pays contre l’Ukraine, qui ont défilé par milliers dans plus de cinquante villes.

Ekaterina Schulmann, icône politique des jeunes Russes

Europe

À l’antenne de la radio Écho de Moscou chaque semaine pour décrypter l’actualité politique, cette universitaire de 42 ans est appréciée par une population urbaine et éduquée.

«Je ne baisserai pas les bras, je retournerai manifester»

Navalny, l’anti-Poutine — Reportage

Avec la multiplication des condamnations à de la prison ferme, les manifestants russes risquent gros désormais. À Sotchi, sur les bords de la mer Noire, Veronika veut continuer à croire qu’un changement est possible, alors qu'elle a déjà été interpellée, interrogée, et qu'elle a « cru mourir ». Témoignage.

En Russie, la contestation prend un nouveau visage

Navalny, l’anti-Poutine

Les menaces des autorités russes n’ont pas arrêté les manifestants. Ils étaient encore des milliers dimanche dans tout le pays à demander la libération d’Alexeï Navalny, l’opposant russe emprisonné depuis le 17 janvier et qui doit comparaître aujourd’hui devant un tribunal de Moscou. Parmi eux, nombreux osent exprimer leur colère dans la rue pour la première fois.

«Aujourd’hui, presque tous les jeunes se sont éloignés de Poutine»

Navalny, l’anti-Poutine — Entretien

Des dizaines de milliers de personnes ont à nouveau manifesté dans toute la Russie, dimanche 31 janvier. Plus de 4 500 personnes ont été arrêtées. Les centres-ville de Moscou et Saint-Pétersbourg avaient été bloqués par les forces de l'ordre. Le Kremlin fait le choix d'une répression massive. Entretien avec Dmitri Orechkine, analyste politique indépendant.