« L’esprit critique » : autour des expositions « Nantes dans la traite atlantique et l’esclavage colonial », « Sarah Maldoror » et « Aerodream »

Notre émission culturelle hebdomadaire est consacrée à trois expositions : « L’abîme. Nantes dans la traite atlantique et l’esclavage colonial (1707-1830) » ; « Sarah Maldoror : cinéma tricontinental » et « Aerodream. Architecture, design et structures gonflables ».

Podcast réservé aux abonné·es

Pour profiter de notre offre de podcast, abonnez-vous

En ces temps de réclusion, « L’esprit critique » vous propose une visite radiophonique de trois lieux. D’abord le musée d’histoire de Nantes, pour une exposition intitulée « L’abîme. Nantes dans la traite atlantique et l’esclavage colonial (1707-1830) ». Ensuite le Palais de Tokyo, pour la rétrospective qu’il consacre à la plasticienne et cinéaste Sarah Maldoror. Enfin, la Cité de l’architecture et du patrimoine, pour l’exposition « Aerodream. Architecture, design et structures gonflables ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Derniers podcasts

L’esprit critique
« L’esprit critique » : autour des livres d’Anne Boyer, Johann Zarca et Chantal Thomas
Notre podcast culturel hebdomadaire débat du dernier récit d’Anne Boyer, « Celles qui ne meurent pas », de « La Nuit des hyènes » de Johann Zarca, et du « Journal de nage » de Chantal Thomas.
par Joseph Confavreux
L’esprit critique
« L’esprit critique » : autour de l’affaire Maurizio Cattelan, de l’Allemagne des années 1920, et des juifs et musulmans en France
Notre émission culturelle hebdomadaire discute du procès en droit d’auteur intenté à l’artiste Maurizio Cattelan par un de ses sculpteurs, de l’exposition sur la « Nouvelle Objectivité » et August Sander, et de celle sur les relations entre juifs et musulmans de France.
par Joseph Confavreux
L’esprit critique
« L’esprit critique » : autour des spectacles d’Alice Zeniter, Joël Pommerat, Milo Rau et Édouard Louis
L’émission culturelle de Mediapart est consacrée aujourd’hui aux mises en scène d’Alice Zeniter (« Je suis une fille sans histoire »), de Joël Pommerat (« Cendrillon ») et de Milo Rau et Édouard Louis (« The Interrogation »).
par Joseph Confavreux
L’esprit critique
« L’esprit critique » : autour des ouvrages d’Annie Ernaux, Joseph Andras et Gayl Jones
Notre podcast culturel hebdomadaire débat du dernier récit d’Annie Ernaux, « Le jeune homme », de « Pour vous combattre » de Joseph Andras et de « Corregidora » de l’Afro-Américaine Gayl Jones.
par Joseph Confavreux

Nos derniers articles lus

Santé
La première ministre annonce des solutions immédiates pour sauver les urgences cet été
Élisabeth Borne a retenu toutes les recommandations de la « mission flash » sur les urgences. La population devra passer plus systématiquement par le 15, mais elle n’en fait pas une étape obligatoire avant d’accéder aux urgences. Les médecins de ville et les personnels hospitaliers obtiennent des revalorisations.
par Caroline Coq-Chodorge
L’hôpital à bout de souffle
Urgences : vers la fin de l’accueil inconditionnel ?
La première ministre a reçu, jeudi, 41 recommandations pour l’été « à haut risque » qui s’annonce à l’hôpital. Parmi les mesures mises sur la table : la fin de l’accès sans filtre aux urgences et la revalorisation des heures de travail la nuit et le week-end.
par Caroline Coq-Chodorge
Sports — Enquête
Le généreux ami ukrainien de Michel Platini
L’ancien président de l’UEFA a reçu de luxueux cadeaux offerts par l’oligarque ukrainien Grigori Surkis, aujourd’hui mêlé à une affaire de « détournement de fonds » présumé en lien avec les fédérations ukrainienne et européenne de football.
par Yann Philippin
Le procès des attentats du 13-Novembre — Chronique
Dernières paroles des accusés au procès du 13-Novembre : « J’ai tellement peur »
Les quatorze accusés se sont exprimés en dernier. Ils sont plusieurs à espérer échapper aux peines requises par le parquet ou à la qualification de malfaiteur terroriste. Salah Abdeslam a dit qu’il n’était « pas un assassin ».
par Karl Laske