Une tragédie française : le destin de l’éditeur Jacques Schiffrin

Par

Créateur de la Bibliothèque de la Pléiade, Jacques Schiffrin fut licencié par Gaston Gallimard à l’automne 1940, en application des lois antijuives. Dans un livre glaçant, Amos Reichman détaille la machine infernale qui s’enclencha. À méditer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mettre au ban, broyer, spolier. Cette spécialité française à l’égard de minorités religieuses régulièrement vomies par le nationalisme – protestants, juifs ou musulmans –, un éditeur en fit les frais lors de l’occupation nazie : Jacques Schiffrin (1892-1950).