Julien Gracq ou la littérature augmentée

Par

Nœuds de vie, recueil de fragments inédits de Julien Gracq, paraît aux éditions José Corti, treize ans après la mort d’un auteur incomparable qui assurait : « Ce qui n’a pas été dit ainsi n’a jamais été dit. » Retour sur un écrivain transcendant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nous n’en avons pas fini avec Julien Gracq (1910-2007). Prosateur au style supérieur et à l’intransigeance accomplie – refus logique du Goncourt en 1951 pour Le Rivage des Syrtes après avoir étrillé la comédie des prix dans La Littérature à l’estomac en 1950 –, Gracq vivait retiré de la vie littéraire mais pas de la littérature.