Pêcheurs yéménites, plasticiens, chanteurs, acteurs… : ils sont nombreux à s'être laissé réinventer par Youssef Nabil, qui présente sa première rétrospective en France. Au moment de l'anniversaire de la Révolution du 25 janvier (révolution toujours inachevée), une soixantaine d'œuvres de l'artiste égyptien envahissent les murs de la Maison européenne de la photographie jusqu'au 25 mars. Rare dans les médias et timide face aux caméras, Youssef Nabil a accepté d'inverser le processus en passant devant l'objectif pour un entretien filmé, en VF.