Une si belle dette d’amour

Par Marie Etienne (En attendant Nadeau)


Hermine Karagheuz tourna avec Rivette, Bluwal, Chéreau, Bonello... Elle fut aussi la compagne de l’acteur et metteur en scène Roger Blin. Le récit de la fin de vie de ce dernier, dans Roger Blin, une dette d’amour, la révèle comme superbe écrivaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On savait Hermine Karagheuz, morte en avril dernier, dotée de divers talents. On découvre, à l’occasion de la réédition de Roger Blin, une dette d’amour, que celui d’écrire n’était pas le moindre et que son goût pour la poésie était immense.