Dans la cour d'Avignon, Marthaler et Viebrock se paient les papes

Par
Artiste associé du 64e Festival d'Avignon, le metteur en scène Christoph Marthaler y signe avec la scénographe Anna Viebrock l'incroyable Papperlapapp – sans le moindre doute le plus anticlérical des spectacles jamais montré dans le palais des Papes. Entre humour potache et purs moments de grâce musicale. Entretien vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Invité pour la 64e édition du Festival d'Avignon à investir le palais des Papes, Christoph Marthaler a pris la Cour au mot et répondu, on imagine, en tirant la langue: Papperlapapp, façon dialectale suisse allemande qu'avait sa grand-mère de dire bla-bla-bla. Détestant travailler en plein air, il s'est pour une fois fait violence, craignant sinon de longtemps regretter l'occasion unique qui lui était ainsi offerte d'étaler ensemble la puissance de son humour et la fragilité de son théâtre.